La reconnexion par la déconnexion ? État des lieux ...

Mis à jour : févr. 18

Le terme "détox digitale" fleurit de partout. Chez moi aussi, Facebook (haha) m'a rappelé que l'an dernier, je prévenais mes contacts d'une détox digitale sans réseaux sociaux pour 15 jours, qu'ils me contactent par téléphone, à l'ancienne, en cas d'urgence ... cocasse, non ?  Et pourtant ...  Ça m'énerve.



État des lieux de mon cerveau et de mon rapport au "digital" ou "numérique".


Ça m'énerve parce que lorsque je me lève le matin, la première chose que je fais est de checker mes notifications. Ça m'énerve parce que je ne pars jamais sans mon téléphone chargé - toi aussi ça t'est déjà arrivé de partir plus tard parce qu'il fallait encore le laisser quelques minutes branché, avoue !!! Ça m'énerve parce que lorsque je regarde un film, je fais souvent autre chose en même temps sur mon téléphone. Parce que les gens se rentrent dedans dans la rue, le nez collé sur leur écran. Ne se regardent plus DU TOUT dans les lieux publics. N'ouvrent plus la fenêtre pour savoir quel temps il fait, ne retiennent plus les horaires de bus, de magasins, ni les adresses, et sont incapables de prévoir un rendez-vous à l'ancienne. Ça m'agace parce que je cherche mon mobile tout le temps. Alors qu'il est dans ma poche, dans mon sac à main, sur la table du dîner, sur le meuble de la salle de bains, ou sur ma table de chevet.  Il est plus collant que mon ombre.

Je relativise, car n'étant plus salariée, je n'ai plus ni collègues ni employeur pour m'appeler à toute heure de la semaine pour me demander une procédure ou une information CAPITALE telle que la couleur de l'article demandé par Mme Unetelle.  Je n'ai qu'un téléphone et un ordinateur, pas de tablette, pas de télé, ça limite la tentation.  Ou pas.


Cette formule de "digital detox" (à prononcer didgitôl ditox of course) m'agace autant qu'elle est révélatrice : on ne se détoxifie pas de quelque chose de sain.  Les écrans nuisent à nos yeux, à notre dos, à notre estime de soi, à nos relations sociales.  En étant hyper connectés, nous nous déconnectons.  Alors que je rédige ces lignes, je viens juste de me rendre compte qu'il est trop tard pour rejoindre mes amis pour notre un rendez-vous dans la nature.  Parce que je me suis fait aspirer par mon ordinateur.  Je me trouve des excuses : c'est mon outil de travail, ou encore : je suis en train de préparer la rentrée, je travaille dur pour ne pas emporter de boulot en vacances et pouvoir vraiment déconnecter.


Je me demande comment faire pour être moins aspirée par les écrans.  J'ai acheté un réveil, un vrai avec des piles, comme ça je n'utilise plus l'alarme de mon portable, et parfois je parviens à le mettre en charge à l'autre bout de mon appartement.  Sur mon téléphone, j'ai désactivé certaines notifications, désinstallé des applis que je préfère consulter sur l'ordinateur, c'est à dire que leur consultation nécessite une démarche consciente de ma part. Il y a quelques mois, j'ai installé une appli qui compte le nombre de déverrouillages et le temps d'écran par jour.  C'est terrifiant.  Désinstallée dans la semaine même.  Elle s'appelle Space si tu veux en faire l'expérience.  Bonne chance.




Je veux passer du temps de qualité avec les personnes qui m'entourent, je veux prendre le temps de ne rien faire, cesser d'être sollicitée mille fois par jour par des dizaines de médias différents avec les actualités d'inconnus, chercher mon chemin, parler aux gens, redécouvrir comment c'était avant le tout internet.  Ne plus avoir l'heure, la météo, mon nombre de pas, ma géolocalisation et toutes les encyclopédies du monde à portée de clic.  Juste.  Être présente.  Consciente.


Du 8 au 20 Août, je ne serai pas chez moi, et je n'emmène pas mon ordinateur.  Je vais prévenir mes proches que mon portable ne sera allumé que 15 minutes pas jour, et désactiver les données, pour ne recevoir que les messages et les appels. Il n'y aura pas de post - sauf a priori quelques publications programmées pour annoncer les rendez-vous de la rentrée - ni de story.  En rentrant, je te ferai un compte rendu, on verra si j'ai tenu le coup, et ce que ça donne, ce que j'ai fait de tout ce temps libre dégagé et de tout cet espace mental libéré.  L'an dernier, ça m'avait fait un bien fou.


Il y a des personnes qui n'allument pas leur téléphone le matin, ou qui parviennent à le couper tôt dans la soirée. Comment tu fais toi ? Tu es accro ? Ou ça va ? Raconte-moi tes trucs et astuces si tu en as.  C'est complètement ok si tu es addict.e, je ne juge pas.


#développementpersonnel #digitaldetox #vacances

0 vue

Creazily - Créazily, ateliers créatifs pas chers, ateliers DIY, ateliers écologiques, devenir écolo, quotidien plus écologique, bullet journal, comment faire un bullet journal, manger moins de viande, recycler un objet, customiser un vieil objet, décorer avec du vieux, comment faire déco récup, apprendre management boutique, booster son magasin, booster ses ventes en boutique, ateliers cuisine vegan, cuisiner vegan, recette cuisine vegan, recette dentifrice, DIY, astuces écologiques, ateliers origamis, atelier papier, créer en groupe, cours de créas,