Détox numérique - épisode 2

Mis à jour : févr. 18

Hey salut. Ça fait un moment que j'aborde ici et là le sujet de la détox numérique.

D'abord au retour d'une semaine de camping déconnectée (tu peux retrouver le compte rendu dans cet article), puis sur instagram et notamment en stories où je t'avertis quand je pense déconnecter, puis ce qui fonctionne et ce qui ne marche pas.



Pourquoi déconnecter ? Plein de raisons possibles. Chez moi c'est le simple et triste constat que lorsque je procrastine, je suis, dans 90% des cas, sur mon téléphone ou mon ordi, en train de scroller tel ou tel réseau social.


C'est un sujet important pour moi, car lorsque je pense à mon organisation et au déroulement de ma journée ou de ma semaine, j'essaye de prendre en compte les éléments qui me prennent du temps ou de l'énergie. Je n'ai pas BESOIN de regarder 4 épisodes d'une série par jour. Je n'ai pas BESOIN de scroller facebook 30 minutes 4 fois par jour. Je n'ai pas BESOIN d'aller voir toutes les stories de tous les comptes instagram auxquels je suis abonnée. Je n'ai pas BESOIN de consulter Pinterest quotidiennement. Ni de jouer à ce jeu matin et soir. Ni de regarder tout ce que Youtube me suggère. (liste non exhaustive, remplace ou ajoute le.s média.s de ton choix ...)

Je me trouve même parfois des excuses : c'est pour trouver l'inspiration, pour voir comment font mes concurrents, pour blabla. Faux ! Je n'en ai pas besoin.


Autre constat : je me jette sur mon téléphone à la moindre notification. Indifféremment pour un sms perso, une alerte de la banque, un GIF dans une conversation à 30 personnes pour une soirée ... Est-ce réellement nécessaire ? Chacune de ces alertes mérite-t-elle mon attention complète et immédiate ?



Si toi aussi tu fais le même constat avec les écrans - smartphone, tablette, ordi, télé ... cet article est pour toi.


"Dommages" collatéraux.


Au fil de l'eau je fais mon chemin et j'apprends. Ce que je n'avais pas prévu, c'est qu'en plus de complètement couper 48h par-ci par-là, j'ai aussi le besoin de lever le pied au quotidien. Pour l'énoncer clairement : je ne VEUX PLUS être joignable tout le temps, par tous les canaux. Je me suis rendu compte que cette accumulation de notifications me faisait perdre un temps et une énergie considérable. Mes proches ont reçu le message à présent : si c'est urgent ou important, appelez-moi. Ou envoyez un SMS. Pour le reste, je me connecte régulièrement mais je peux rester off quelques jours. C'est vrai, entre whatsapp, instagram (creazily et moodunik), facebook (pro et perso), les boîtes mails (perso, pro et asso), il y a tellement d'informations qui circulent. Que ce soient des messages privés, des likes, des tags, ou encore des conversations groupées où les infos ne me sont pas toujours destinées... Je me retrouve à déverrouiller mon téléphone, à regarder ce que j'ai reçu, puis à passer 10 à 15 minutes sur l'écran alors que je n'avais initialement rien à y faire. Le tout multiplié par le nombre de réseaux, messageries etc ...



Voici quelques conseils que je peux te donner si tu veux essayer une déconnexion numérique.


Avant la déconnexion numérique :

Choisis ta date en avance.


Lorsque tu as prévu de partir en vacances à l'étranger par exemple, tu plannifies tes dates. tu ne prends pas de rendez-vous physique ou téléphonique - que ce soit dans le domaine personnel comme professionnel durant cette période d'absence. Hé bien, pour la déconnexion numérique, c'est pareil, tu te fixes un créneau, quelques heures, une journée, un week-end ou plus !Et tu t'y tiens !!!



Paramètre tes messageries


Pour éviter de te retrouver pendant ton week-end off à angoisser de rater une proposition importante ou un dysfonctionnement que seul.e toi peux gérer, paramètre ta messagerie avec ta ou tes boites mail avec un message d'absence indiquant un autre moyen de te joindre en cas d'urgence. Désactive messenger et whatsapp et autres, ou précise dans ton statut que tu déconnectes !


Anticipe tes besoins, prends des notes #bujo


Pour ne pas devoir rallumer tes données pour aller chercher une info (comme un numéro de réservation pour ton voyage par exemple, histoire vécue), réserve tout ce que tu peux avant l'instant T de la déconnexion et reporte les infos importantes dans ton carnet ou sur papier libre si tu n'en as pas.



Préviens tes proches


S'ils sont habitués à pouvoir te joindre par tout moyen et à toute heure, ton silence risque de les affoler. Informe les un peu à l'avance de ta démarche, et donne leur les indications pour pouvoir te joindre en cas d'urgence.


Pendant la période :


Prends ton appareil photo


C'est mon principal regret sur ma coupure de cet été, comme j'ai carrément laissé mon téléphone dans la tente la plupart du temps, je n'ai pas pu immortaliser les moments spéciaux ni les jolies choses.


Choisis des supports de création


Tu constateras rapidement que sans écran, il y a tout à coup beaucoup de vide. Enfin tout dépend de ton niveau d'addiction. Mais il est fort probable que tu aies tout à coup le temps de lire, de te remettre à broder, d'apprendre une langue étrangère, d'écrire. Si tu restes chez toi tu trouveras facilement tout ce qu'il te faut, mais si tu pars en week-end par exemple c'est une chose à prévoir !


Pour en profiter plus longtemps :


Pour prolonger les bienfaits de cette coupure, tu as d'autres leviers !


Ne te jette pas sur ton téléphone au réveil !

Il est important d'opter pour un réveil qui ne soit pas ton téléphone. Mets ton téléphone dans une autre pièce, réveille toi sans écran et observe comment tu te sens. Bois de l'eau, étire-toi, prends ton petit dej et ta douche avant de regarder l'écran. Il peut bien attendre quelques quarts d'heure s'il a déjà tenu toute la nuit, non ?


Organise toi sur un support analogique et commence par cocher ta to do list du jour.

Le bullet journal est une bonne idée pour ça, le fait de tout rassembler par écrit, que ce soit les tâches relatives à ton organisation personnelle ou professionnelle, ou la tenue d'un journal de gratitude ou de pensées positives par exemple. Cette routine permet de te centrer sur ton bien-être sans te faire parasiter pour les sources d'hyper-informations contenues dans ton smartphone.


Désactive tes notifications (avec nuance et hiérarchie)

Dans les réglages de ton téléphone, tu peux choisir en détail quelles notifications recevoir. Par exemple, tu peux choisir qu'une pastille rouge s'affiche sur le logo "emails" pour t'avertir que tu as des mails non lus. Tu peux décider de ne pas recevoir du tout de notifs de la part d'instagram et facebook. Mais qu'une alerte de la banque doit s'afficher immédiatement. Tout dépend de ce que tu places comme important ou urgent.

Personnellement, comme j'ai décidé de ne plus consulter mes mails qu'une fois par jour, j'ai totalement désactivé les notifications car je ne veux pas me connecter à chaque réponse reçue. C'est à toi de hiérarchiser.



Coupe ton mobile 1h avant d'aller au lit

Comme il peut bien attendre le matin, il peut aussi être coupé plus tôt le soir ! Est-ce vraiment primordial et fondamental de le regarder chaque minute jusqu'au moment de te coucher ? Si tu le peux, mets le en silencieux ou même en mode avion voir totalement éteint 1h avant de te coucher. Profites en pour lire, méditer, discuter avec ton conjoint.e ou ta famille, ranger ta maison ... Bref des choses qui font vraiment du bien.


Mets le en silencieux quand tu es occupé.e

Si tu es en rendez-vous et que tu n'attends pas de nouvelle urgente et importante, active la fonction silencieux. Que ce soit un entretien professionnel ou une rendez-vous avec un.e ami.e, tu verras que les notifs peuvent attendre, et que le temps de qualité, l'attention que tu donnes à cette personne valent bien plus.



Accorde toi du temps d'écran de façon contrôlée (pomodoro, pause dej, transports en commun ...)

Pour ne pas non plus passer pour un ovni, ni trop souffrir de ces déconnexions partielles, je te conseille d'utiliser tes écrans avec raison. Une série sur netflix pendant la pause déjeuner ou 30 minutes d'oisiveté sur un jeu ou autre pendant ton trajet en RER ne font de mal à personne !



Voilà pour les quelques astuces expérimentées de mon côté. Tu as essayé ? Toi aussi tu as subi de gros échecs ? Je suis tellement loin de mon objectif pour ce sujet. Mais je vais me relire régulièrement pour progresser, c'est ça le plus important.


Creazily - Créazily, ateliers créatifs pas chers, ateliers DIY, ateliers écologiques, devenir écolo, quotidien plus écologique, bullet journal, comment faire un bullet journal, manger moins de viande, recycler un objet, customiser un vieil objet, décorer avec du vieux, comment faire déco récup, apprendre management boutique, booster son magasin, booster ses ventes en boutique, ateliers cuisine vegan, cuisiner vegan, recette cuisine vegan, recette dentifrice, DIY, astuces écologiques, ateliers origamis, atelier papier, créer en groupe, cours de créas,